La Maison de la Gravure Méditerranée propose la découverte d’une technique et d’un artiste de l’estampe à travers ses stages d’un jour ou du week-end (samedi et dimanche de 9h30 à 17h30), ces stages s’adressent à tous publics (débutants et confirmés).

Tarifs : 2 jours de stage 130€ (consommables et papier compris)
Des gants et un tablier de protection sont recommandés ainsi qu’un peu de matériel de dessin (crayon, cutter, pinceaux…)
Ne pas oublier votre repas de midi.
Pour les inscriptions : vérifier la disponibilité du stage par email, adresser ensuite votre chèque qui sera débité
15 jours avant le stage
à Maison de la Gravure Méditerranée –  105, chemin des mendrous – 34170 Castelnau le Lez.
Les stages sont proposés à un nombre restreint de personnes et animés par des artistes qui viennent parfois de loin, par respect pour les animateurs et animatrices et en raison de la gestion de places limitées, les conditions de désistement sont ainsi fixées:
– 15 jours à 8 jours avant le stage : frais administratifs de 65€ retenus sur le remboursement.
– moins de 8 jours avant le stage : pas de remboursement possible.
– Si vous vous désistez mais que vous trouvez un remplaçant, le remboursement sera intégral au moment du paiement par le remplaçant.

– En cas de désistement tardif, l’acompte retenu ne sera pas valable pour un autre stage (les stages n’étant pas animés par les mêmes personnes).

Si vous n’êtes pas déjà adhérent, veuillez joindre aussi un autre chèque de 30€ spécifique pour l’adhésion annuelle.
Chèque à établir à l’ordre de « Maison de la Gravure Méditerranée ».
Renseignements et inscriptions: info@maisondelagravure.eu ou 09 80 96 05 51

Liste des stages 2022-2023 à consulter régulièrement car des stages pourront se rajouter au cours de l’année!

08/09 octobre 2022 – Géraldine Choux – Stage de lithographie
Cette initiation s’adresse à tous ceux qui souhaitent découvrir le dessin sur pierre lithographique. Aucun niveau de pratique du dessin n’est requis. Au cours de ce weekend vous allez découvrir toutes les étapes et les techniques pour réaliser une lithographie et son tirage sur presse à bras:
-grainage de la pierre
-dessin à l’encre ou au crayon litho
-acidification
-tirage
Venez avec des images, dessins, photos ou juste des envies pour aborder ce médium magique.

22/23 octobre 2022 – L’impression taille-douce Thomas Fouque
Trop souvent négligée, l’impression est une part essentielle de la création d’une estampe.
Nous verrons au cours de ce stage les différents aspects du travail d’impression (choix du papier, de l’encre, de l’essuyage), impression des différentes techniques de gravures (pointe sèche, burin, manière noire, eau-forte et aquatinte). Chaque participant amènera une ou plusieurs plaques gravées afin de réaliser “une bonne épreuve”. Nous aborderons également les techniques d’impressions comme le chine collé, l’encrage à la poupée et l’impression en plusieurs plaques.
Le stage sera animé par Thomas Fouque, imprimeur et graveur en taille-douce.

Cela fait plus de 10 ans que Thomas pratique l’impression et la gravure taille-douce au sein des Ateliers Moret, un des derniers ateliers spécialisé dans l’impression de gravure taille-douce et taille d’épargne. Son travail d’artisan d’art est complété par un travail plus personnel, essentiellement gravé, récemment distingué par le prix Frédéric et Jean de Vernon de l’Académie des Beaux-Arts.

12/13 novembre 2022 – le carborundum Marie Christine Béguet
En 1967, l’artiste franco-américain Henri Goetz invente le procédé au Carborundum (atelier Pasnic).
La technique utilise à la fois un matériau extrêmement dur et stable, le carborundum (poudre utilisée dans l’industrie de rodages divers) mélangé avec du liant acrylique ou colle à bois. Le mélange pâteux, appliqué sur un support de carton donne en séchant une matière très dure, plus ou moins épaisse suivant la valeur du grain utilisé et les effets que l’on souhaite obtenir.
Cette préparation offre l’avantage de pouvoir être encrée, essuyée, et imprimée comme une gravure en taille-douce.
C’est une technique qui convient très bien à la couleur et donne une grande richesse plastique de matières et de formes, on peut la combiner avec d’autres techniques de gravure. Nous réalisons les matrices le matin (temps de séchage pendant le repas de midi) et nous imprimons l’après-midi.

03/04 décembre 2022 – Annabel C. SCHENCK pointe sèche sur plexiglass
Pendant deux jours, nous allons jouer avec les plaques de plexiglass afin de créer des compositions complexes et originales, en dehors du format classique de l’image.
Nous pourrons aussi jouer sur deux sortes de plaques de plexiglass, les lisses et les dépolies, afin de créer différents effets et textures.

07/08 janvier 2023 – Manière Noire (mezzotinte) avec Judith Rothchild
Cette méthode, aussi appelée mezzotinto, utilise comme support une plaque de cuivre qui est travaillée sur toute sa surface. Le résultat imprimé présente une large gamme de valeurs, du blanc au noir profond en passant par différentes nuances de gris.

04/05 février 2023 – Le burin, Marie Christine Béguet
Utilisée traditionnellement dans l’illustration et la diffusion d’images en imprimerie, avant l’utilisation de la photo, c’est une technique de gravure en creux, ou taille-douce.
On incise la plaque en creusant un sillon et créant un fin copeau de métal.
Taille directe dans le métal (de préférence une plaque de cuivre) sans utilisation de vernis ni acide, comme pour la pointe sèche et la manière noire.
Le burin est constitué d’une lame d’acier biseautée fixée sur un manche arrondi, véritable prolongement de la main. L’affûtage est un préalable nécessaire avant utilisation. Nous débuterons par des exercices simples pour la prise en main de l’outil.
Technique exigeante, le burin permet de révéler sa sensibilité en allant à l’essentiel.

S’inscrire au stage

11/12 mars 2023 – Le mokulito, Victoria Arney
Le Mokulito est une technique japonaise inventée dans les années 1970 par le professeur Seishi Ozaku. En japonais Moku litho signifie « lithographie sur bois ». (moku signifie bois en japonais)
Comme toutes les techniques lithographiques le « Moku litho » s’appuie sur la répulsion de l’eau et du gras. Le dessin est donc réalisé avec des agents à forte teneur en graisse. Une fois le dessin encré avant l’impression, les couleurs sont posées à l’encre de gravure.
Un avantage de l’utilisation du bois comme matrice est la possibilité de combiner le Mokulito avec la gravure sur bois.
Dans ce stage nous explorerons le dessin et la création d’une superposition délicate de marques.
Premier jour – Nous explorerons le dessin ensemble sur de grandes et petites feuilles. Nous allons créer des outils de dessin pour explorer les taches, pour ensuite travailler ensemble sur une grande plaque Mokulito
. Nous travaillerons également sur des pièces individuelles de contreplaqués.
Jour 2 – Nous en imprimerons des sections et réaliserons des impressions superposées. Nous imprimerons aussi sur des petits carrés de papier, pour ensuite explorer les textures que nous avons créées.
En raison de la nature du Mokulito et de l’impression en relief à l’huile, cela nécessite un temps de séchage et il est donc probable que nous ne pourrons imprimer que certaines plaques que nous choisirons ensemble. Nous intégrerons également la gravure sur bois.

08/09 avril 2023 – Le cuivre, Géraldine Choux

13/14 mai 2023 – La gravure avec le Tétra Pack, Lise Perret
Ce stage est une invitation à explorer tous azimuts la technique du Tétra Pack.
L’emballage alimentaire Tétra Pack est un support qui permet de nombreuses possibilités en gravure : il s’agit d’un matériau de récupération qui se travaille sans acides, il permet de faire de très beaux contrastes, du trait fin et des aplats, il se découpe et il est possible de superposer les impressions… Le nombre de tirages par plaque est souvent limité à 5 exemplaires.
Après une découverte du matériau, nous entamerons des compositions ludiques et colorées, alliant découpes et surimpressions.
Les participent·e·s pourront réaliser un petit livre d’artiste ou une courte série personnelle le deuxième jour.